Return to site

Les deux villes idéales pour monter sa boîte dans l'électronique

#startup#electronic#Limoges#Angers

Secteur incontournable de l'économie française, l'électronique fait partie de notre quotidien à tous. En France, c'est 3000 entreprises et un chiffre d’affaires de 98 milliards d’euros dont 40% à l’export. C'est un secteur d'avenir mais qui reste tout de même soumis aux variations du marché.

Parce qu'il y a plusieurs villes où l'électronique est un secteur phare, Laou t'aide à identifier l'endroit qui sera parfait pour ta boîte.

Limoges, lieu emblématique de l'électronique en France

Limoges, ville d'art et d'histoire t'ouvre ses portes à la découverte de son architecture et de son patrimoine. Dynamique, elle t'accueille avec une multitude d'événements culturels, gourmands et festifs. Autant d'atouts pour monter ta boîte dans l'électronique tout en profitant de la tranquillité de la ville.

Ester Technopole, crée en 1993 par la ville de Limoges est un centre de ressources et d’échanges placé au cœur de l’innovation régionale spécialisé dans l'électronique. . Il participe à la création et à l’essor des projets innovants et de haute technologie en offrant les meilleures conditions de développement aux porteurs de projets, chefs d’entreprises, chercheurs etc.

Il réunit sur un même site le monde de l’industrie, celui de la recherche et celui de la formation pour construire un réseau basé sur les collaborations et les partenariats.

Esther Technopole associe ses partenaires scientifiques, technologiques et financiers au sein de ses deux pôles de compétitivités Télécommunications, Optique et Electronique et  le Pôle Elopsys (pôle de compétitivité des hautes technologies).

Premier groupe industriel français certifié ISO 50001 en mars dernier, Legrand s'inscrit comme le spécialiste des infrastructures électriques et numériques du bâtiment. Arrivé sur Ester Technopole dans les années 90, le groupe possède des sites de production répartis dans plus de 90 pays. Son PDG, Gilles Schnepp insiste sur l'importance de l'innovation en matière d'électronique et notamment sur le développement des objets connectés qui permettent le maintien à domicile des personnes âgées et dépendantes. Véritable enjeu sociétal, les objets connectés font désormais partie intégrante de notre quotidien. L'IoT (Internet of things) s'inscrit désormais comme une norme et offre des solutions dites « intelligentes » pour les particuliers comme pour les professionnels. Eliot est le programme lancé par la fondation Legrand qui vise à déployer ces objets connectés. Début 2017, Legrand a participé, pour la troisième année consécutive, au Consumer Electronic Show (CES) de Las Vegas pour y présenter ses dernières innovations connectées et ses avancées en matière d’infrastructures.

Toujours dans le domaine des objets connectés, Life Design Sonore s'est implantée en 2011 à Limoges au sein d'Esther Technopole. C'est une startup qui conçoit le design sonore des expositions & événements culturels en tenant compte de l’espace dans lequel le son est propagé pour renforcer l'émotion du visiteur. Elle a mis au point notamment le bandeau sonore NEW'EE, un bandeau extra-plat qui se fixe derrière une tête de lit qui a remporté le "Le Coup de cœur du Jury" de la Bourse Charles Foix 2016. Une trentaine d'entreprises de Limoges se sont fédérées autour de la thématique du bâtiment intelligent, la smart home et les objets connectés de la French Tech dont elle fait partie. Son PDG, Benoît Texier se confie : "Dans notre développement, nous allons pouvoir nouer des partenariats, faire émerger des start-up. Nous faisons par exemple partie du cluster « Silver Valley » qui nous a permis d'aller au Canada. Nous y avons rencontré d'autres start-up avec qui nous allons pouvoir collaborer. Je pense que c'est cela l'impact du label. C'est d'ouvrir des portes et de travailler ensemble pour développer du business."

Les dispositifs de financement associés à Esther Technopole :

L'accompagnement à la création et au développement :

Les clusters

A rejoindre :

• La FIEEC, la fédération des industries électriques, électroniques et de la communication qui a pour vocation de

promouvoir le rôle central de ces industries en France, d'accompagner les entreprises, de les représenter et de leur permettre de développer leur réseau.

• Le Club French Electrotech qui permet d'élargir le réseau des entreprises des secteurs électriques, électroniques et numériques ; d'accéder aux services du Centre d’affaires Espace Hamelin de Paris à des tarifs privilégiés ; de participer aux grands événements de la filière et de gagner en visibilité grâce aux outils dédiés du Club (annuaire, réseaux sociaux, ...)

Angers, théâtre de l'innovation électronique

A moins de deux heures de la capitale, Angers t'offre une nouvelle façon de vivre la ville façon nature et te propose des rendez-vous culturels, gastronomiques et sportifs. Un cadre de vie dynamique où développer ta boîte dans l'électronique.

En 2012, le cluster angevin Loire Electronic Applications Valley de 90 membres a ouvert un centre de recherche dédié à l'électronique à l'égal du Technocampus EMC2 des filières mécanique et matériaux. Paul Raguin, le PDG d'Eolane et président de LEA Valley a souhaité "la création d'un pôle d'excellence à vocation européenne (...) permettant de faire venir des experts de dimension internationale".

Depuis janvier, We Network, la nouvelle structure regroupe les acteurs de la filière  avec trois missions principales :

l’accompagnement des entreprises pour le développement de l’innovation technologique, d’usage et marketing (émergence de projet, développement de projet R&D, diffusion technologique)

l’animation de l’ensemble du secteur en vue de dynamiser les coopérations et favoriser l’enrichissement collectif de l’écosystème (communication, partage de pratiques, promotion et valorisation des savoir-faire).

– le campus de l’électronique s’appuie sur trois groupements d’intérêts : Groupement Inter Cluster (GIC), Groupement d’Intérêt Scientifique (GIS), Groupement d’intérêt Industriel ( PLEIADE).

Ces trois missions ont pour but de renforcer la compétitivité globale de tous les acteurs de l’écosystème (entreprises, laboratoires, enseignement, formation) et de favoriser la vitalité des entreprises sur le territoire, ainsi que l’investissement et la création d’emplois.

A Angers se déroulera la 22ème édition du World Electronics Forum, rendez-vous incontournable de l'électronique à l'international. Une première en France qui permettra de "regrouper à Angers les fédérations américaines de l’électronique mais aussi africaines, israéliennes, européennes et surtout asiatiques qui représentent une part importante de la filière" comme le rappelle Corine Busson-Benhammou, directrice des relations extérieures d’Angers French Tech qui a porté le dossier de candidature de la ville. En marge de l'événement, Angers propose une semaine dédiée à l'IoT , démarche qui "permettra d’ouvrir l’événement aux autres entreprises et au grand public via des conférences techniques, des visites d’entreprises et des expositions". Rappelons également que la ville a ouvert en 2015 la Cité de l'objet connecté, une plateforme d’innovation industrielle dédiée à la filière. Avec la venue du WEF, Angers entend s’installer durablement sur la scène européenne de l’électronique et de l’IoT.

Les événements à ne pas manquer

L'électronique au cœur de l'industrie du futur : La JTE et les Electrons d’Or unissent leurs compétences et expertises au service de rencontres entre professionnels de la filière électronique. L'événement a lieu le 27 juin prochain à l'Espace Saint Martin à Paris.

Le World electronics forum, le forum mondial de l'électronique, se déroulera pour la seconde fois en Europe du 25 au 27 octobre 2017 à Angers.

Le salon ENOVA PARIS les 19,20 et 21 septembre t'invite à découvrir la plateforme de convergence des technologies de l'électronique, de la mesure, de la vision et de l'optique

« L’électronique de demain » deux journées d’échanges autour du thème sont organisées pour fêter les 20 ans du PC2A (pôle de compétences en assemblage et en analyse non destructive) les 15 et 16 juin prochains à Lyon. Au programme : conférences et ateliers en vue d'apporter des réponses aux défis et aux évolutions inéluctables de l’industrie électronique dans l’Hexagone.

Agathe Talbot, Rédactrice pour Laou

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly