Return to site

Où trouver les meilleurs soutiens pour votre startup esanté ?

#start-up#professionnels de santé#appel à projets#Clermont-Ferrand

Le Bivouac, accélérateur de start-ups du numérique à Clermont-Ferrand, lance un appel à projet sur le thème de la santé et du bien-être : FeelBetter. Développer une solution de soutien aux professionnels de la santé depuis l’Auvergne : vous n'y aviez jamais pensé ? Voici pourtant des arguments solides, à commencer par la qualité des réseaux scientifiques, industriels, de financements et d'expérimentation. Témoignages.

« On ne voyait pas l’intérêt de venir ici alors que l’offre est bien plus grande à Paris », témoigne Alban. Ce startuper du secteur de la santé a malgré tout posé ses cartons – et son projet – comme beaucoup d'autres startupers néo-auvergnats, dans la capitale auvergnate, au sein du Bivouac, l’accélérateur clermontois. Et il n'y partirait pour rien au monde.

Ce qui fait la différence pour lui, c’est d’abord l’accessibilité du réseau. Grâce à deux ingrédients : un écosystème très dynamique mais pas trop gros où tout le monde se sent solidaire et la capacité du Bivouac à mobiliser des partenaires poids-lourds.

« Une grosse opportunité en business developpement »

L’exemple d’Alban illustre cette capacité. Avec son associé Benjamin, ils développent l’application Feelae. L’objectif est de permettre aux citoyens de discuter avec un médecin n’importe​ où, n’importe quand, en quelques minutes​. Cette solution e-santé pourra répondre à deux types de besoins : le manque de temps des urbains hyperactifs pour prendre soin de leur santé et la lutte contre les déserts médicaux.

« Un peu par hasard, on s'est fait approcher par quelqu’un de chez Michelin qui nous a mis en contact avec le Bivouac, raconte Alban. Nous avons posé des conditions et nous avons sondé les autres partenariats. Nous nous sommes rendu compte que le réseau du Bivouac pouvait être une grosse opportunité en business developpement. C’est notamment ce réseau qui nous a permis de nous rapprocher du Crédit Agricole, l’un de nos principaux partenaires aujourd’hui. »

« Accompagner la santé est dans la logique de notre vocation territoriale »

Et en Auvergne, le Crédit Agricole est une institution omniprésente : un habitant sur deux y a son compte en banque. L’intérêt de la banque verte pour le secteur de la santé n’est pas un hasard. « Notre objectif est d’être utile au territoire. Accompagner la santé, favoriser le bien-être des patients, des aidants, est dans la logique de notre vocation territoriale. C’est une priorité du groupe à l’échelle nationale, mais elle est encore plus forte ici, dans le contexte des montagnes qui se désertifient », explique François Guesdon, responsable du marché des professionnels au Crédit Agricole Centre-France et engagé en tant que mentor dans le partenariat avec le Bivouac.

La banque régionale se soucie non seulement des habitants, mais aussi des professionnels de santé, qui sont ici 43 % à être ses clients. « Ça nous oblige à vouloir leur être utiles et concrets. »

Alban, créateur de la start-up Feelae

Alban, créateur de la start-up Feelae : "Le Bivouac nous aide sur les questions de règlementation".

Voilà pourquoi le Crédit Agricole ne pouvait que prêter une oreille favorable au projet Feelae. L’apport à la start-up d’Alban et Benjamin, c’est d’abord une aide dans la phase de preuve du concept. Et ce partenaire a aussi joué un rôle précieux dans la mise en contact avec l’Agence régionale de Santé (ARS).

« Être en Auvergne s’est avéré stratégique pour le projet : les problématiques de règlementation sont un aspect central de notre activité et en particulier, nous avons besoin d’une accréditation de l’ARS pour développer l’appli. En nous installant, nous avons passé un deal avec le Bivouac et avec la Région pour qu’ils nous aident à ce niveau », précise Alban, bien convaincu que les portes ne se seraient pas ouvertes aussi facilement à Paris.

« Commercialement, la proximité a du sens »

Au Bivouac, vous rencontrerez aussi Yes It Is, une start-up qui a développé un brevet permettant de donner à n’importe quel objet une identité propre et de le rendre connecté. Être accéléré au Bivouac a aussi signifié une mise en réseau pour Yes It Is, qui l’a orienté vers le secteur de la santé. Parce que le GIMRA (Groupement des Industries de santé et du médicament de la région Auvergne) est un des partenaires du Bivouac, et grâce à l'ouverture du réseau des PME et des ETI aux innovations des startups, Yes It Is a pour client le numéro 1 de la logistique du médicament, installé à Clermont-Ferrand et membre du GIMRA.

« Commercialement, le fait d’être sur le territoire, ça ouvre des portes, explique Emmanuel, l’un des sept associés du projet. La proximité des acteurs du business est très forte ici, ça peut avoir du sens dans toutes les industries, y compris dans celles de la santé. »

« La compétition pour les financements est moins forte qu'ailleurs »

Quant à Guillaume, le secteur de niche dans lequel il mène son projet ne lui a pas permis de rencontrer sur place des acteurs de la filière, mais il bénéficie lui aussi de ce réseau porteur. Ce spécialiste de l’audition s’est lancé passionnément dans la création d’Auditien, un serious game pour la formation continue des audioprothésistes. Les grandes entreprises de son secteur sont davantage à Paris, à Copenhague ou en Suisse. Mais la présence à Clermont de Théa, leader mondial dans le domaine de l’ophtalmologie est un plus pour la suite.

Et il a trouvé d’autres avantages à travailler ici. « La compétition n’est pas trop forte pour accéder au réseau et aux financements. Et la qualité de vie ! Elle est totalement unique. Je viens travailler à vélo, en 12 minutes… C’est sûr, on ne repartira pas ! »

« Il y a un vrai besoin de développer la e-santé »

Guillaume, Emmanuel et Alban font figure de tête de pont au Bivouac. Ce sont les premiers à y développer des solutions numériques pour les professionnels de la santé. Autour d'eux, une dizaine de startups autour des sujets mobilitech, agritech, fintech et tourisme pour l'essentiel. Mais la famille esanté devrait bientôt s’agrandir.

Le prochain appel à projets du Bivouac, Feelbetter, a pour thème la santé et le bien-être. Et entre autres, toutes formes de services digitaux pour les professionnels de la santé : que ce soit pour leur faciliter le quotidien ou la gestion administrative, pour lutter contre les déserts médicaux, pour la mise en réseau dans les problématiques d’astreinte ou d’absence…

Le GIMRA, qui regroupe des entreprises pharmaceutiques (pour l’humain ou l’animal) et des entreprises de dispositifs médicaux, est partenaire de cet appel à projets. « Nos adhérents ont un vrai besoin de développer la e-santé et l'association a créé une commission spécifique sur ce sujet, explique Olivier Naudan, son président. Notre attente dans le partenariat avec le Bivouac, c’est qu’il nous amène des entreprises de e-santé que nous ne connaissons pas. Nous pouvons envisager de les intégrer au groupement e-santé en tant que membres.

Des partenariats stratégiques peuvent aussi naitre avec des entreprises leader membres du GIMRA."

Aux côtés du GIMRA, une trentaine de partenaires sont engagés dans l’appel à projets du Bivouac : entreprises du secteur de la santé, associations et groupements, autres entreprises régionales majeures et institutions. En tant que mentors, facilitateurs ou partenaires d’affaires, ces bonnes fées se pencheront avec attention sur le berceau des nouveaux projets accueillis.

Avec toute la force du réseau, comme on l’entend au pied des volcans.

Intéressé pour postuler ? C’est maintenant :

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly